Retour à la page d'accueil Retour à la page d'accueil site officiel du CDH  
Formation, Cursus professionnel,...Portait mes priorités politiquesMon action au quotidien Actualité en mouvementLe "Blog-notes" / actu-presse
ma selection de liensLes liens utiles Contacts et permanences dans votre communeContacts / Permanences

Mes priorités politiques

Niveau communal : Commune de Viroinval

Niveau fédéral, régional et communautaire

Niveau européen et international

 

 

Mes priorités politiques

Mon engagement politique remonte à l’année 1976, soit plus de 30 ans à vos côtés et à votre écoute. Trente ans, l'âge de raison, l'âge de la maturité; l'âge où, fort des erreurs de jeunesse digérées, des expériences assimilées, des « coups de la vie » encaissés, l'on est en pleine possession de ses moyens pour défendre efficacement les projets qui nous tiennent à cœur. Aujourd'hui, je m'implique particulièrement dans la gestion du Parlement wallon et dans l'exercice de mon mandat de Conseiller communal de Viroinval. Je traite, de manière spécifique, les matières du budget, de la formation et des sports. Je travaille également intensément en matière de relations internationales puisque je suis membre du Parlement Benelux et Président de la Délégation belge au Comité des Régions. Par ailleurs, je m’investis sans compter dans le domaine de l’énergie, et plus particulièrement des Pics de Pétrole et de Gaz.

Retour au début

Niveau communal : Commune de Viroinval

    Historique des fonctions occupées à la Commune de ViroinvalMichel lebrun : Action au quotidien - Niveau communal

  • 1977 – 1982 : Echevin des Sports
  • 1983 – 1994 : Conseiller communal
  • 1995 – 2000 : Bourgmestre
  • 2001 – 2006 : Premier Echevin. Echevin des Travaux.
  • 2006 – à ce jour : Conseiller communal.

    Mandat actuel à la commune de Viroinval

    Conseiller communal.

    Mon action, dans le cadre de mes activités communales, est importante pour la vie de notre commune puisqu'elle touche à un domaine d'intérêt collectif. A ce niveau, les habitants de la commune comme les personnes de passage ont déjà pu apprécier les réalisations suivantes:

    Avec mes amis du cdH, nous avons pu créer le Codef (centre de formation situé à Olloy-sur-Viroin), l'A.S.B.L Icare (qui a lancé et continue à poursuivre la politique des sentiers balisés à Viroinval – 300 km).

    C'est aussi nous qui avons entrepris la restauration des coeurs des villages (Vierves, Oignies, Le Mesnil, Treignes, Mazée, Olloy).

    Le Parc de Nismes vit aujourd'hui une rénovation complète (1) qui lui permettra de devenir une attraction régionale de première importance.

    J'ai également pu mener à bien la restauration de la Maison des Baillis à Nismes devenue la Maison de l'Urbanisme de l'arrondissement de Philippeville.

    Une des réalisations les plus prestigieuses de notre région est l'Espace Arthur Masson à Treignes qui met en valeur la richesse de notre patrimoine littéraire et qui, connaissant une fréquentation toujours plus importante, est aussi devenu un pôle touristique de premier ordre.

    Impliqué fin des années 70 dans une politique de valorisation des ressources naturelles de notre région, j'ai pu soutenir la création du Parc Naturel Viroin-Hermeton et continue d'ailleurs à suivre de très près l'ensemble des projets qui mettent en exergue notre belle contrée.

    Aujourd'hui, en tant que conseiller communal, je fais partie de l'organe législatif de notre administration communale. Les principales attributions du Conseil communal consistent, en effet, à voter le budget communal, fixer le montant des taxes communales et des emprunts, décider de la location, de la vente ou de l'achat d'immeubles, nommer le personnel communal, organiser l'enseignement communal, voter des règlements relatifs à la sécurité, à la propreté et à la tranquillité des citoyens de la commune, aménager et entretenir la voirie communale, les espaces verts, décider de la construction d'écoles, rues nouvelles...Le Conseil se réunit aussi souvent que l'intérêt communal l'exige et les séances sont, en règle générale, publiques sauf cas particulier (questions de personnes, intérêt de l'ordre public, inconvénients graves qui résulteraient de la publicité).

    C’est donc dans le cadre de ce nouveau mandat de Conseiller communal que je me réengage avec force et détermination afin de défendre les intérêts de la commune de Viroinval, notamment dans le cadre des actions de valorisation de notre région sur les plans environnemental, touristique, culturel et social.

    (1) : Communiqué n°48

Retour au début

Niveau fédéral, régional et communautaire

    Historique des fonctions parlementaires et ministériellesMichel lebrun : Action au quotidien - Niveau fédéral, régional et communautaire

  • 1987 – 1995 : Parlementaire fédéral
  • 1988 – 1991 : Président du groupe PSC à la Chambre
  • 1992 – 1995 : Ministre de la Communauté française en charge de l'Enseignement Supérieur, de l'Aide à la Jeunesse et des Relations Internationales
  • 1995 – 1999 : Ministre de la Région wallonne en charge de l'Aménagement du Territoire, de l'Equipement et des Transports
  • 1999 – à ce jour : Parlementaire à la Région wallonne et à la Communauté française
  • 2004 – 2009 : Député wallon et Vice-Président du Parlement wallon
  • 2009 à ce jour : Député wallon et Membre du Bureau du Parlement wallon

    Mandats actuels au Parlement Wallon
  • Commission du Budget, de la Formation et des Sports
    -> Vice-Président

    Mandats actuels au Parlement de la Communauté française
  • Commission du Budget, de la Formation et des Sports
    -> Membre effectif

    Mon travail quotidien en qualité de député régional et communautaire

    Un parlementaire est avant tout un représentant des citoyens qui doit rendre des comptes non seulement à ses électeurs mais aussi à l'ensemble de la population.

    Mon travail parlementaire s’effectue en grande partie au sein de commissions chargées d’étudier et de modifier des projets ou des propositions de décrets; d’examiner les questions importantes qui touchent le quotidien des habitants de la Région wallonne et de la Communauté française, de contrôler l’action du gouvernement. Les commissions sont « spécialisées » et traitent de thèmes spécifiques. Chaque député peut dès lors, en fonction de son parcours de vie et ses intérêts, spécialiser son action parlementaire.

    Les questions abordées au sein des commissions sont très variées et peuvent aller de la gestion de la mobilité en Région wallonne à la détection des infractions en matière urbanistique, en passant par la promotion de la construction à basse consommation d'énergie.

    Cela implique de me tenir informé de dossiers souvent complexes et consulter, au sein des dites commissions, des spécialistes, des professionnels tels que des professeurs d'université, des économistes, des hauts fonctionnaires. Le travail en commission permet d’étudier des questions et des mesures législatives de façon plus approfondie qu’il ne serait possible de le faire en séance plénière.
    Les séances plénières permettent, quant à elles, de rediscuter avec l'ensemble des députés des thèmes abordés en commission ainsi que des mesures législatives adoptées à ce niveau. A ce moment, les textes préparés en commission peuvent être définitivement adoptés, amendés ou rejetés. Les séances plénières sont aussi l'occasion pour les députés d'interroger les ministres sur des questions d'actualité.



Retour au début

Niveau européen et international

  1. Comités mixtes interparlementaires

    Ces comités ont pour objectif de développer la coopération interparlementaire entre les assemblées en vue du renforcement des liens privilégiés entre les ressortissants des parties concernées par l'entente établie entre leurs assemblées. Dans le cadre de leurs travaux, ils recommandent aux gouvernements, assemblées et collectivités publiques, toutes initiatives ou mesures propres à développer une politique de coopération, dans le cadre des compétences des assemblées. Enfin, ils assument également le rôle d'organe de consultation en vue d'établir des positions communes vis-à-vis des organisations internationales de parlementaires.Michel lebrun : Action au quotidien - Niveau européen et international
    Actuellement, je suis membre effectif de la délégation de la Communauté française en charge de la coopération avec la Roumanie. Dans ce cadre, nous avons pu aborder des questions liées à l'harmonisation européenne de l'enseignement supérieur, à la défense de la culture et de la langue françaises ou encore, aux compétences et aux processus législatifs de nos Parlements respectifs.


  2. Conseil interparlementaire consultatif du Benelux

    C'est suite à la conclusion d'une convention entre la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg le 5 novembre 1955 à Bruxelles que le Conseil Interparlementaire Consultatif du Benelux (communément appelé Parlement Benelux) a été institué. Un traité signé à La Haye le 3 février 1958 par les trois Etats précités instituant l'Union Economique Benelux reconnaît le Conseil Interparlementaire Consultatif comme institution au même titre que le Conseil des Ministres et le Conseil de l'Union Economique. L'objectif de cette assemblée est de réduire un déficit démocratique en permettant aux élus des trois pays de s'exprimer librement au sujet des préoccupations des populations et de la politique suivie par les gouvernements.
    Le Conseil interparlementaire consultatif du Benelux est composé de délégués des parlements des trois pays membres du Benelux. Ils sont choisis parmi tous les partis politiques et sont au nombre de 49 : 21 Belges, 21 Néerlandais et 7 Luxembourgeois.
    Le travail parlementaire s'effectue ici aussi en deux temps: tout d'abord, l'étude approfondie des questions en commission et l'adoption des textes ad hoc et ensuite, les rapports en séance plénière ainsi que les votes de l'ensemble des parlementaires. En l'état actuel de la situation, je siège au sein de commissions traitant des Questions financières et sociales, d'une part et de l'Aménagement du Territoire, d'autre part.



  3. Comité des régions

    Le Comité des régions (CdR) est l'assemblée politique qui fait entendre la voix des collectivités territoriales au cœur même de l'Union européenne. Mis en place en 1994, le CdR remplit deux missions: il s'exprime sur les directives européennes et fait entendre la voix des collectivités locales et régionales, c'est-à-dire les niveaux de pouvoir proches des citoyens.
    Dans cette assemblée, j'occupe différentes fonctions: en effet, je suis actuellement Président de la délégation belge ainsi que membre effectif de la Commission de la politique de cohésion territoriale (COTER) et de la Commission du Développement Durable (DEVE). A ce niveau, mon action est ciblée vers les problématiques liées à la cohésion des actions menées au niveau européen mais aussi vers celles relatives à la politique agricole commune, au développement rural, à la pêche, l'énergie, la santé publique, l'environnement, les ressources naturelles, le tourisme.
    Comme au niveau local, le travail s'effectue alternativement en séances de commission et en séances plénières.


 

 

beverage distribution . Если Вам понадобилась раскрутка сайта в Киеве предложим наиболее выгодные условия. . buying guide